L A CONFIANCE EN SOI

La confiance en soi, koicéti ? Le manque de confiance en soi, Koicéti ?

Le manque de confiance en soi est une conséquence face à une situation vécue ou un environnement. Elle ne « caractérise » pas un individu.
Derrière le manque de confiance en soi se cache la passivité, la procrastination (remettre à demain), la confirmation de croyances négatives, la peur du changement… La confiance en soi c’est croire en soi, croire en ses potentiels. Cela demande de bien se connaître.

D’où ça vient ?

Le manque de confiance en soi est une réaction d’adaptation à un environnement, une peur, une souffrance, une émotion réprimée telle que la colère.
Le manque de confiance en soi n’est pas seulement dû à la personne elle-même !

• Echecs

Un échec entraîne la frustration de ne pas avoir réussi. Nous ressentons souvent de la déception. Tous ces ressentis vont former « l’image » que nous avons de nous-mêmes, dans le cas d’échec une image négative, une dévalorisation, un manque de motivation.
Dans le cas inverse, si nous réussissons, notre « image » devient positive.
N’oublions pas que c’est grâce à ses erreurs qu’on apprend !
La confiance en soi se construit à travers ses expériences, ne dit-on pas que « c’est en forgeant qu’on devient forgeron » !

Le regard de l’adulte (parents, enseignants..) sur l’enfant est très important. Il est plus facile de réussir et d’avoir confiance en soi, si on est encouragé, valorisé, si l’autre personne croit en vous.

• « je ne me sens pas compétent(e) »

Il est important de comprendre que « j’ai le droit de me tromper, de faire des erreurs » , « j’apprends grâce à mes erreurs » et non à cause…
La confiance en soi se construit avec l’accumulation d’expériences.
C’est pour cela qu’il est un peu ridicule de dire à un jeune désirant travailler par exemple : « Vous n’avez pas d’expérience pour ce travail ».
Si je ne commence pas à travailler, à apprendre, comment acquérir de l’expérience…
« C’est en forgeant qu’on devient forgeron ».
Pour le domaine scolaire, les élèves, les étudiants ne peuvent pas « tout » réussir sans se tromper. C’est en faisant des erreurs qu’ils apprendront, qu’ils feront plus attention la fois suivante pour éviter de refaire la même erreur ou les mêmes erreurs. Bien évidement le succès favorise la confiance en soi, mais il est important de « positiver » les erreurs.

• Comment font ceux qui ont confiance en eux?

C’est le comportement d’une personne devant une situation qui va faire dire à une autre personne : « il ou elle a confiance en lui ou en elle ».
Les personnes confiantes ont elles aussi appris, ont connu des échecs, mais se sont relevées, ont agi, ont continué d’avancer, ont géré leurs émotions, maîtrisé leurs peurs, ont fait confiance à leurs potentiels présents en eux.
Paracelse disait : « c’est sur soi-même qu’il faut chercher, c’est sur soi-même qu’il faut œuvrer ».
La confiance en soi se construit à l’intérieur et non à l’extérieur. Nous avons en nous les clés de notre réussite.

 

  » Si tu cherches encore cette personne qui va changer ta vie regarde toi dans le miroir  » . Roman Price.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *