MOTIVEZ-VOUS(RECOMPENSE)

La motivation est ce qui nous pousse à agir pour atteindre un objectif ou réaliser une activité. La motivation permet de mobiliser efficacement les efforts vers la réalisation de ses objectifs. Motiver une personne , c’est aussi lui donner envie de faire. L’envie est du domaine du ressenti.

La motivation n’est pas acquise définitivement, elle demande à être « travaillée ».
Vous pouvez remplacer des mots comme «difficultés», «problèmes» par le mot DEFI : J’ai un défi à relever.

Cette notion de défi accroît la motivation.

Il n’y a pas de vent favorable à celui qui ne sait où il va (Sénèque).

1/ Qu’est-ce que la motivation ? Il y a 2 types de motivation :

– La motivation intrinsèque : dans la motivation intrinsèque on trouve les notions de plaisir et de satisfaction. Plaisir dans ce que l’on fait et satisfaction de ce qu’on retire de l’activité.
La personne effectue volontairement des activités pour le plaisir et ne cherche pas de récompense.
– La motivation extrinsèque : la personne agit dans l’intention d’obtenir une récompense extérieure.

2/ Pour augmenter la motivation :

– fixez-vous des objectifs clairs et réalisables
– faites la liste des valeurs importantes pour vous
– reconnaissez vos qualités
– favorisez une ambiance stimulante, positive
– chassez les facteurs démotivants

3/ Qu’est-ce que la démotivation ?

C’est le contraire de la motivation !C’est ce que l’on ressent quand on n’a plus envie de faire, d’agir. Elle s’exprime sous forme de manque d’enthousiasme et d’énergie.
La démotivation est caractérisée par la présence de sentiments pessimistes, par la perception d’incapacité à atteindre des objectifs. Si la démotivation devient récurrente (voire constante), elle peut entraîner des conséquences sur la santé(dépression).
La démotivation est une des raisons de l’échec.

Chaque personne est unique. Nous ne réagissons pas de la même façon aux mêmes stimulations.

QUESTIONS POSITIVES

Notre cerveau est comme un véritable ordinateur. Il vous répond précisément selon votre demande Quand vous vous posez une question qui oriente vos facultés cérébrales vers le problème, vous obtenez des réponses qui vont vous conforter dans VOTRE problème.
En effet notre cerveau est à notre service (il est NEUTRE), il apporte la ou les réponses tout simplement à nos questions !

L’élément important qui vous permettra de savoir ce que vous devez faire pour réussir, c’est la qualité de la conversation que vous avez avec vous-même. Si vous faites une action et que cela ne donne pas les résultats attendus, votre conversation avec vous-même sera négative. Le manque de confiance en soi apparaît La qualité de vos « auto-questionnements » déterminera la qualité de vos réponses.

En programmant votre cerveau en mode « questionnement », vous vous prédisposez à trouver les réponses et, tôt ou tard, vous obtiendrez les solutions que vous cherchez. Plus vous pratiquerez plus vous vous améliorerez, et vous rapprocherez ainsi de l’objectif choisi. Si vous vous posez des questions positives, vous serez beaucoup plus armé pour trouver les solutions et vos progrès grandiront.

LA QUESTION POSITIVE DOIT CONTENIR LA SOLUTION

Exemple :
* Pourquoi j’ai peur de prendre la parole en public ?
En quelques secondes, comme notre cerveau est notre serviteur, et qu’il est là pour nous apporter les réponses adéquates, il va tout faire dans ce sens. Vous employez le mot « peur », il va chercher les raisons concernant la peur :
– parce que j’ai peur d’être ridicule
– et si je bafouille
– je n’ai pas confiance en moi…
– je vais passer pour un(e) nul(e)

La panoplie peut être très étendue…
* Maintenant vous utilisez LA ou LES QUESTIONS POSITIVES
Tout d’abord, il est important de formuler les questions différemment : – Pourquoi ?
– En quoi ?
– Comment ?

Exemples :
– pourquoi je peux réussir à parler en public ?
– en quoi suis-je capable de m’exprimer devant cet auditoire ?
– comment réussir à m’exprimer avec calme ?

En changeant votre attitude et la façon de « parler » avec vous-même par des questions positives vous obtiendrez des réponses qui amélioreront votre quotidien et vous rapprocheront de votre objectif. Par cet auto-questionnement, vous trouverez les moyens pour agir et les solutions adéquates pour accéder à une amélioration personnelle.
Même si les résultats ne sont pas immédiats, vous devez continuer régulièrement à poser ces questions positives, car c’est grâce à l’accumulation des actions positives que votre niveau de succès se mesurera.

HIERARCHISEZ VOS PRIORITES

HIERARCHISEZ  VOS PRIORITES

• Dans quels domaines voudriez-vous passer plus de temps ?

– avec les enfants
– avec votre conjoint
– avec vos amis
– avec votre famille
– avoir du temps pour vous-même
– avoir du temps pour votre travail
– faire du sport
– avoir du temps pour vos loisirs
– dormir
– autre

• Dans quels domaines voudriez-vous passer moins de temps ?

– le soir au bureau
– à faire des choses qui ne m’intéressent pas
– avec des gens que je n’apprécie pas
– pour les tâches ménagères
– dans les transports
– autre

Gardez la liste. Relisez là de temps en temps pour noter si certaines choses ont changé et ce que cela vous a apporté.

L A CONFIANCE EN SOI

La confiance en soi, koicéti ? Le manque de confiance en soi, Koicéti ?

Le manque de confiance en soi est une conséquence face à une situation vécue ou un environnement. Elle ne « caractérise » pas un individu.
Derrière le manque de confiance en soi se cache la passivité, la procrastination (remettre à demain), la confirmation de croyances négatives, la peur du changement… La confiance en soi c’est croire en soi, croire en ses potentiels. Cela demande de bien se connaître.

D’où ça vient ?

Le manque de confiance en soi est une réaction d’adaptation à un environnement, une peur, une souffrance, une émotion réprimée telle que la colère.
Le manque de confiance en soi n’est pas seulement dû à la personne elle-même !

• Echecs

Un échec entraîne la frustration de ne pas avoir réussi. Nous ressentons souvent de la déception. Tous ces ressentis vont former « l’image » que nous avons de nous-mêmes, dans le cas d’échec une image négative, une dévalorisation, un manque de motivation.
Dans le cas inverse, si nous réussissons, notre « image » devient positive.
N’oublions pas que c’est grâce à ses erreurs qu’on apprend !
La confiance en soi se construit à travers ses expériences, ne dit-on pas que « c’est en forgeant qu’on devient forgeron » !

Le regard de l’adulte (parents, enseignants..) sur l’enfant est très important. Il est plus facile de réussir et d’avoir confiance en soi, si on est encouragé, valorisé, si l’autre personne croit en vous.

• « je ne me sens pas compétent(e) »

Il est important de comprendre que « j’ai le droit de me tromper, de faire des erreurs » , « j’apprends grâce à mes erreurs » et non à cause…
La confiance en soi se construit avec l’accumulation d’expériences.
C’est pour cela qu’il est un peu ridicule de dire à un jeune désirant travailler par exemple : « Vous n’avez pas d’expérience pour ce travail ».
Si je ne commence pas à travailler, à apprendre, comment acquérir de l’expérience…
« C’est en forgeant qu’on devient forgeron ».
Pour le domaine scolaire, les élèves, les étudiants ne peuvent pas « tout » réussir sans se tromper. C’est en faisant des erreurs qu’ils apprendront, qu’ils feront plus attention la fois suivante pour éviter de refaire la même erreur ou les mêmes erreurs. Bien évidement le succès favorise la confiance en soi, mais il est important de « positiver » les erreurs.

• Comment font ceux qui ont confiance en eux?

C’est le comportement d’une personne devant une situation qui va faire dire à une autre personne : « il ou elle a confiance en lui ou en elle ».
Les personnes confiantes ont elles aussi appris, ont connu des échecs, mais se sont relevées, ont agi, ont continué d’avancer, ont géré leurs émotions, maîtrisé leurs peurs, ont fait confiance à leurs potentiels présents en eux.
Paracelse disait : « c’est sur soi-même qu’il faut chercher, c’est sur soi-même qu’il faut œuvrer ».
La confiance en soi se construit à l’intérieur et non à l’extérieur. Nous avons en nous les clés de notre réussite.

 

  » Si tu cherches encore cette personne qui va changer ta vie regarde toi dans le miroir  » . Roman Price.