DEFINITION et SCHEMA du STRESS

 

DEFINITION du stress

Le stress à la base est une réaction de survie. Le principal objectif est de donner une réponse adaptée à une situation donnée pour préserver notre intégrité à la fois physique et psychique.

Ce qui est négatif dans le stress, c’est LA REPETITION.

On peut cependant parler de STRESS POSITIF. Ce stress positif est plutôt stimulant, fait référence au plaisir dans votre vie (sportif, musicien, amoureux).

Le stress est difficile à définir car il signifie quelque chose de différent pour chacun d’entre nous. La vie moderne et ses nombreuses sollicitations augmentent notre stress. Les efforts pour nous adapter sont plus importants et notre dépense d’énergie également. Le stress affecte notre équilibre (physique, mental)

Il n’est pas rare que nous créions notre propre stress par de mauvaises perceptions qui conduisent à des comportements inadéquats ou des conclusions erronées.

Pour gérer votre stress vous devrez vous prendre en main, et disposer de bons outils.

Les petites choses qui nous atteignent, les détails, les petits ennuis, les frustrations, les irritations mineures sont des nuisances au quotidien qui deviennent « une réelle source » de stress. Les muscles sont les premières cibles du stress, ils se contractent et se tendent. Le stress menace votre cœur, il peut à la longue toucher vos organes.

C’est la répétition de stress qui a un effet négatif (sauf en cas de choc émotionnel important).

SCHEMA du stress

https://tse3.mm.bing.net/th?id=OIP.E3hZJDjyJSWfjmuIJM47WwD6Es&pid=15.1&P=0&w=300&h=300

Nous retrouvons toujours le schéma suivant dans une situation de stress :

*le(s) stresseur(s) ou agent(s) stressant(s) : évènement qui déclenche la réaction de stress. Un stresseur apparaît dans notre environnement, dans les évènements de notre vie quotidienne. Il existe 2 grandes catégories de stresseurs :

– les stresseurs physiques : ils exercent une tension ou une affection sur notre corps (climat, changements de températures, pollution, blessures, maladies…)

– les stresseurs psychologiques : c’est notre interprétation négative des évènements, des situations.

*Certaines situations peuvent générer du stress. Ces situations nous font ressentir des émotions, penser négativement… Nous devons nous adapter au mieux, ce qui n’est pas toujours facile. Cette adaptation demande un (ou des changements) qui nous oblige à quitter « nos bons vieux » schémas si rassurants ! Le changement est générateur de stress.
Notre organisme lance alors un S.O.S car son énergie se décharge…et peut aller jusqu’à l’épuisement.

* la réaction au stresseur : manière dont nous réagissons face à un stress.

On note trois stades successifs :

  1. Réaction d’alarme : les forces de défense sont mobilisées
  2. Stade de résistance  : adaptation à l’agent stressant
  3. Stade d’épuisemet: atteint si l’agent stressant est suffisamment puissant et agit longtemps.

Lorsque nous percevons quelque chose de stressant, il en résulte la sécrétion d’hormones du stress, tels l’adrénaline et le cortisol.

La façon de percevoir une situation influence notre comportement et donc notre réaction.
Par exemple selon la personne, un échec peut être perçu soit comme catastrophique, soit comme un moyen de changer. Nous ne réagissons pas tous de la même façon à un même stress.

*la capacité de récupération : elle est différente selon la personne et dépend de sa réaction face au stress, de son âge, de son physique….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *